Art non-figuratif

Bertemes, Kerg, Probst, Wercollier, Wolff

Dans cinq espaces individuels et grâce à des prêteurs institutionnels et privés, l’exposition présente des œuvres de Roger Bertemes, Théo Kerg, Joseph Probst et Luc Wolff ainsi que plusieurs sculptures de Lucien Wercollier. Son objectif est de familiariser le public avec différentes tendances de l’art abstrait d’après-guerre. Tous les artistes ont en commun d’avoir pris comme sources d’inspiration et bases de travail, la nature et l’environnement.
Roger Bertemes (1927–2006) a illustré des recueils de poésie ainsi que des textes littéraires. L’exposition présente une sélection de 25 livres d’artistes ainsi que des collages.


Théo Kerg (1909–1993), qui adopte une esthétique non-figurative pendant les années 1930, réalise encore dans les années 1950 des peintures à l’huile qui oscillent entre figuration et abstraction. Par la suite, sa peinture le mène au « tactilisme », forme d’expression artistique basée sur le toucher qui confère à la matière picturale une vitalité nouvelle.

Un espace regroupant 24 tableaux est dédié à Joseph Probst (1911–1997) et son cycle Winterreise (Voyage d’hiver) qui est une transposition visuelle de la composition musicale éponyme de Franz Schubert.

Les sculptures de Lucien Wercollier (1908–2002), pionnier de l’art abstrait au Luxembourg et co-fondateur du mouvement avant-gardiste des « Iconomaques », se caractérisent par leurs formes organiques et les surfaces polies. L’harmonie qui en émane est soulignée par des contrastes d’ombre et de lumière.
Luc Wolff (*1954), qui a représenté le Luxembourg à la Biennale de Venise en 1997, travaille aux frontières de l’architecture et de l’urbanisme. Les compositions présentées sont des travaux sur toile et sur papier.

Prêteurs : Banque internationale à Luxembourg, Roger Bertemes, Théo Kerg, Armand Wagner, Luc Wolff

Date

2 June > 31 March 2019