Date de l'événement

10 mai

Heure

18h30

Langue(s)

F

Participants max.

50

À partir de motifs classiques empruntés à la mythologie grecque, à la tradition biblique et à la littérature, Corinth met souvent en lumière les thèmes de l’amour, du sexe ou de la mort par le biais du nu. Sa formation à l’Académie Julian dans les années 1880 lui a appris à traiter le corps humain d’après modèles vivants et non d’après des antiques. Corinth fait parfois figure d’artiste subversif d’autant plus que la parodie et la satire ne sont jamais loin dans son travail. L’artiste saisit à bras le corps la chair, la sensualité avec une touche véhémente et une palette exaltée. Sa pratique du nu dialogue dans l’exposition avec celle d’artistes qui comme lui, à la fin du XIXe siècle, auront une perception entièrement nouvelle du corps.

Durée

1:00

Intervenant

Nathalie Becker, historienne de l'art

Prix

Gratuit

Inscription

Réservation obligatoire