Collection d'art ancien

Art ancien du XVIIe, XVIIIe et XIVe siècle

Les expositions organisées à la Villa Vauban puisent dans les collections de la Ville de Luxembourg, qui sont constituées en grande partie d'œuvres néerlandaises de l'Âge d'or (XVIIe siècle) d'une part et de peintures d'histoire et de paysage françaises du XIXe siècle d'autre part. Des tableaux, sculptures et gravures d'artistes européens du XVIIe au XIXe siècle complètent l'ensemble.

L'histoire de la collection


Le fond du musée réunit les collections privées léguées à la Ville de Luxembourg par trois notables luxembourgeois du XIXe siècle : Jean-Pierre Pescatore, Leo Lippmann et Eugénie Dutreux-Pescatore. Devenu banquier à Paris après avoir fait fortune en tant que marchand de tabac, Jean-Pierre Pescatore (1793 - 1855) constitue une collection de peintures, sculptures et gravures à caractère représentatif. À l'instar de nombreux grands bourgeois, il développe un goût pour la peinture hollandaise du XVIIe siècle, la peinture d'histoire française de son époque ainsi que pour la sculpture et la gravure du XIXe siècle.

La collection du banquier Leo Lippmann (1808 - 1883), consul général du Luxembourg à Amsterdam, privilégie quant à elle la peinture du 19e siècle et notamment la peinture d'histoire. Le troisième ensemble a été légué à la Ville de Luxembourg en 1903 par Eugénie Dutreux- Pescatore (1810 - 1902). Hérité du pharmacien Jodoc Frédéric Hochhertz († 1786), ce fonds comprend des peintures historiques du XVIIIe siècle ainsi qu'une série de natures mortes et de portraits.

Le caractère de la collection de la Ville de Luxembourg est considérablement marqué par ces legs offrant ainsi un exemple type de la collection bourgeoise de la fin du XVIIIe et du XIXe siècle. L'Âge d'or de la peinture néerlandaise (XVIIe siècle) y est représenté par des artistes tels que Cornelis Bega, Gerrit Dou et Jan Steen, tandis que l'ensemble dédié à la peinture d'histoire et de paysage française du XIXe siècle accueille notamment des œuvres d'Eugène Delacroix, Jean-Louis-Ernest Meissonier et Jules Dupré.