À travers une vingtaine de gravures, spécialement restaurées pour l’occasion, cet accrochage illustre la diversité de la thématique arcadienne, en montrant ses aspects philosophiques, sociaux, littéraires et artistiques. Les œuvres sélectionnées montrent que le monde idéal de l’Arcadie contient bien plus que des idylles pastorales ou des mises en scène romantiques. L’exposition présente des gravures du 17e au 19e siècle figurant des paysages idylliques associés à des éléments mystiques, mythologiques et d’amour divin.

Date

6 juillet > 27 octobre 2024